Le premier triathlon de mon épouse : Triathlon de l'Espoir 2013

Pour la première fois sur ce blog, voici une interview, et pas n'importe laquelle, celle de mon épouse qui a pris le départ et bien sur terminé son premier triathlon. C'était fin septembre, voyons ce qu'elle en dit quelques semaines plus tard...
Pourquoi t'es-tu inscrite à ce triathlon?
Juste l'envie d'essayer qui me travaillait depuis un moment, l'envie de relever un défi et de voir si j'en étais capable...envie de découvrir l'enchaînement, les transitions.

Il s'agissait d'une course au profit de la recherche contre la mucoviscidose, était-ce important pour toi?
C'était pour moi une motivation supplémentaire. Je voulais que ce premier triathlon ait du sens au-delà de la simple performance sportive. Impossible de reculer ou de se défiler une fois engagée dans une démarche telle que celle-ci!! Il faut y aller, foncer et ne surtout pas céder à la panique.
Merci encore aux donateurs qui ont contribué à la collecte de fonds au bénéfice de la recherche contre la mucoviscidose.

Comment t'es-tu préparée?
Je ne me suis pas vraiment préparée en fait. J'avoue m'être un peu reposée sur mes acquis (en espérant en avoir...)!
Ce qui m'a valu de sérieux moments de stress et quelques insomnies avant l'épreuve... Pourquoi je me lance dans une telle épreuve sans m'entraîner? (je précise au passage qu'avoir un mari à la maison qui s'entraîne chaque jour n'aide pas à se déculpabiliser...lui se donne les moyens et s'entraîne sérieusement alors que moi je cours, nage et pédale de temps en temps...gloups!). J'aurais donc dû m'entraîner de façon bien plus assidue mais plus l'épreuve approchait, plus je me disais qu'il était trop tard et que je ne pourrai plus rattraper le temps perdu...alors à quoi bon? J'y vais comme ça, avec mon manque d'expérience et peu d'heures d'entraînement, mais un objectif quand même: FINIR!! Pour moi pas possible de concevoir que je n'aille pas jusqu'au bout (si possible ne pas être la dernière non plus...pitié!!)

De quoi avais tu peur avant le jour J?
J'avais peur de ne pas être à la hauteur, de ne pas être capable d'enchaîner les disciplines. À tel point que je n'en parlais pas autour de moi pour ne pas justifier mon échec si toutefois je n'y arrivais pas... (Oui bon, je n'aime pas perdre!!)
J'avais peur du parcours vélo, discipline dans laquelle je me sens le moins à l'aise et inconnue en compétition.
Bref, j'avais peur de l'inconnu en fait!
Ce qui a bien désamorçé mes angoisses tout de même: la reconnaissance du parcours vélo quelques jours avant l'épreuve...ouf, c'est abordable (mais pourvu qu'il ne pleuve pas...)
La natation et la course à pied m'inquiétaient beaucoup moins.

Comment as-tu géré ces peurs?
En te demandant régulièrement de me rassurer ;-)
Puis tu as eu cette idée géniale de m'emmener faire la reconnaissance du parcours vélo qui me faisait flipper par-dessus tout! Et ensuite plus rien, tout est redevenu calme dans mon esprit et j'ai pu dormir à nouveau sans rêver de mes potentielles chutes en vélo...

Tes craintes se sont-elles révélées fondées?
Non mais je pense que je n'étais pas assez préparée quand même. Je ne l'aborderai plus de cette façon...
Si nous n'avions pas découvert le parcours vélo auparavant, j'aurai continué à cohabiter avec mes angoisses jusqu'au jour J... 
Se lever à l'aube pour prendre part à son premier triathlon, déjà un premier défi!

Comment as-tu vécu les derniers instants avant le départ?
Je pense avoir fait le vide et avoir simplement profité de l'ambiance. Je ne suis pas là pour réaliser un chrono, je viens juste me mesurer à moi-même!
L'excitation est montée sérieusement lorsque ce fût mon tour de rejoindre la ligne d'eau. J'étais joyeuse et contente... j'aime nager donc je commence par le meilleur ;-) 
Je n'ai aucune angoisse, je suis très zen...certes il y a plein d'athlètes, mais pas que...j'ai ma place aussi!

Et ce départ? Cette natation?
Persuadée d'être entourée de personnes bien plus à l'aise que moi malgré tout, je me positionne au fond de la ligne d'eau... Dramatique erreur: au moment du départ, c'est un peu l'anarchie, je suis obligée d'attendre que la ligne se dégage un peu pour me lancer enfin. Néanmoins ça avance mal, je brasse au lieu de crawler :-((
Ça finit par s'étaler un peu plus et là enfin je peux crawler et remonter un peu mes partenaires du jour, mais j'ai perdu beaucoup de temps...je suis un peu déçue!
Pas grave: c'est une première, j'apprends! 

Il fallait ensuite passer au vélo (VTC) la seule discipline que tu n'avais jamais pratiquée en compétition, comment cela s'est-il passé?
Je me suis sentie bien. Le parcours est sympa. Il y a quelques endroits techniques mais je sais où ils sont. J'ai décidé de ne pas prendre de risque...tout se passe bien!
Les bénévoles sur le parcours sont adorables et ont tous un petit mot d'encouragement. On se sent porté, c'est extra!
Entre participants aussi, c'est très chouette: toujours un petit "merci", un "bon courage", lorsque je laisse de la place pour me dépasser ...franchement, c'est très agréable et bienveillant.
Petite anecdote: à la fin du premier tour, un bénévole m'indique le chemin menant vers la piscine, je m'engage donc mais très dubitative en lui lançant "t'es sûr...j'ai juste un tour dans les jambes...???" ==> "Stoppp, désolé non, tu dois continuer en reprenant cette voie" (qu'il m'indique...)! Je repars donc en arrière; petit plaisantin va ;-))

La fameuse T2 (transition 2 : vélo => course à pied) est elle aussi dure qu'on le dit?
Alors là, il se passe un truc super bizarre...auquel je ne m'attendais pas.
La sensation m'était jusqu'à ce jour inconnue: mes jambes avancent (puisqu'elles passent l'une devant l'autre...je le vois!!), mais je ne comprends pas comment puisque les sensations ne sont pas celles que je ressens lorsque je cours d'habitude??!
Je suis tentée de m'arrêter et de faire "reset" pour tout remettre en ordre, dans ma tête, dans mes jambes! Seb me dit que c'est normal, qu'il faut continuer, de plus mes puces sont là et m'accompagnent quelques mètres, alors il faut y aller, ça va revenir...oui? non?
Je retrouve mes jambes en effet au bout de quelques minutes...les bons muscles se réactivent enfin (c'est l'impression que cela me donne ;-)
Alors oui, cette transition est bien plus compliquée que la première (natation==> vélo)

À ce moment de l'épreuve, la ligne approche à chaque pas, tu as passé les grosses inconnues du début, à quoi penses-tu?
Je pense que toi et les filles êtes près de la ligne d'arrivée, que vous m'attendez et que je vais franchir cette ligne avec mes puces! À quel niveau serez-vous? Je suis contente et impatiente.
Je me dis aussi que finalement c'était à ma portée et qu'une prochaine fois je pourrai me donner un peu plus ;-)

Le finish?
Quel bonheur! Mes filles sont là, elles m'accompagnent sur les derniers mètres et passent la ligne d'arrivée avec moi! Génial!
Je saute sur le tapis d'arrivée, terminé, c'est fait! Je l'ai fait!
Je suis contente de moi! J’ai déjà envie de recommencer. Je me sens comme "shootée".  
Mon chéri est là, il me félicite... (NDLR, les surnoms affectueux ont été changés pour préserver l'anonymat des auteurs ^_^)
Finish en famille!

Qu'as-tu particulièrement apprécié dans cette épreuve et cette discipline plus largement?
J'ai beaucoup apprécié l'ambiance, le côté familial de ce tri...ce ne sera peut-être pas toujours le cas.
J'ai aimé avoir à mes côtés ma famille, je suis transportée...
J'aime l'enchaînement même si j'avoue en effet que la transition vélo/course à pied n'est pas ce que je préfère, bien que : cette transition m'intrigue... Elle demande certainement à être travaillée pour être domptée, il y a un truc là que j'ai envie de découvrir un peu plus.

Que n'as-tu pas apprécié?
Qu'il n'y ait plus rien au ravitaillement lors de mon arrivée :-( 

Comptes-tu prendre le départ d'autres épreuves?
Oh oui!! C'est parti pour Versailles!! (NDLR : mai 2014, un "vrai" format "S" avec natation en eau libre et vélo de route)
Ensuite on verra...
Une chose est sûre :
cette première expérience m'a donné envie de recommencer

3 commentaires:

  1. Bravo "Mme SebRom" pour ce premier triathlon !
    Je vois qu'il n'y a pas que sur les courses sur route qu'il manque de collation pour l'arrivée des derniers ;)
    Bon entrainement pour le suivant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sydoky c'est encourageant ;) En effet il manque toujours du ravitaillement pour les dernier(e)s c'est rageant ;))
      RdV en mai pour le prochain!

      Supprimer
  2. Hey, super Helen !! On se verra à Versailles ! (Miam l'étang puant ! ^^)

    RépondreSupprimer

Bonjour et merci de prendre le temps de laisser votre commentaire sur le blog, j'apprécie énormement! :-)

Visiteurs

Libellés

100km (1) 10km (12) 2012 (9) 2013 (22) 2014 (5) 20km (5) 20km.de.Paris (6) 24H (3) 25km (1) 50km (2) 5km (1) 70km (1) abandon (2) Belfort (1) blabla (16) bobo (15) bon.plan (1) Bretagne (2) cardio (9) chrono (13) coach (2) coin sympa (16) coin.sympa (2) Corrida (5) corse (2) coup de fatigue (7) course (35) crazy.jog (2) cross (1) défi (10) Ecotrail.de.Paris (5) enfant (1) entrainement (62) ETC (2) flash back (1) Foulée.Suresnoise (1) fractionné (3) galère (1) Garmin (1) Garmin.Triathlon.de.Paris (2) geek (5) gore-tex (1) GPS (4) half ironman (7) iPhone (3) ivresse (2) K-Swiss (1) Kalenji (1) Kinvara (1) Kiprun (1) livres (3) lunettes (2) marathon (7) marathon.de.Paris (10) marseille (1) matériel (31) minimalisme (5) Mizuno (2) météo (4) Natation (2) neige (3) New York (2) Normandie (1) nutrition (8) Paris (1) Paris-Versailles (2) photo (3) plan (12) podologie (8) PPG (3) PRP (3) randoween (1) recette (1) relais (1) reportage.photo (3) rhumming (3) running (108) runnosphere (35) récit (4) Saint Germain-en-Laye (3) Saintélyon (8) Salomon (1) Saturday Night Frontale (2) Saucony (1) science (3) semelles (1) semi.des.lions (2) semi.marathon (2) SNF (2) solidaire (2) Speedo (1) test (31) trail (23) tram'v (1) tri du roi (3) triathlon (34) TTT (1) ultra (1) urgence (3) USA (2) vacances (3) Vente.privée (1) Vente.privée bon.plan running Asics (1) Versailles (4) VFF (4) Vibram (4) VMA (2) voyage (1) VTT (7) vélo (4) Wahoo (2) WahooFitness (2) WTEK (1) Zoot (1) évènement (48)

Recherche

1&1