Marathon de Paris 2012 en mode reporter!

Voici quelques photos de l'édition du Marathon de Paris qui vient à peine de se terminer. Je l'ai vécue en tant que spectateur et supporteur. Chose étrange, je n'ai jamais aussi mal dormi la veille d'une course que je courais moi-même! Peut-être le stress de réussir à rejoindre mes points de chute, de voir les amis, de les suivre jusqu'au bout et qu'ils finissent dans de belles conditions, de ne pas être parmi les partants un an après mon premier marathon...
Bref, après une petite séance de piscine matinale je me suis faufillé dans le Bois de Boulogne, juste avant le passage de la tête de course et suis allé au km 30, près de Bir Hakeim. Trop de monde, rue trop étroite, au risque même de gener les coureurs. J'ai pris beaucoup de photos, un peu au hasard avec l'APN au bout de mon bras tendu au dessus de ma tête... J'ai tout de même réussi à apercevoir et encourager Kejaj, mais c'est tout. Le contact radio était maintenu avec Julien qui se tenait quelques km plus loin.

Galerie du km 30
MdP2012-km30

J'avais ressorti pour l'occasion mon vieux APN bridge Nikon mais ses batteries ayant déjà connu des très nombreux cycles, elles n'ont pas tenu au delà de 300 clichés, je suis alors parti vers le km 41.

La position à cet endroit était beaucoup plus favorable, avec un horizon lointain permettant de "scanner" les coureurs... Recherche de t-shirts manches courtes bleu et manches longues rouge de la Runnosphere...

La pêche fut bien meilleure à cet endroit : j'ai pu voir, encourager et courir quelques hectomètres avec (par ordre d'apparition) : Giao, Salvio et Philippe, Nicolas et Kejaj, ainsi qu'un collègue du club de Triathlon de Courbevoie. Yes! Ce furent de beaux moments ou se succédaient dans les expressions des coureurs : la lutte et la concentration (voire la souffrance...), puis la surprise de me voir arriver puis de grands sourires et la joie! Génial!
Par contre, le timing était trop serré pour voir les fusée Greg et JP.
Galerie du km 41.5
MdP2012-km41.5

Voulant voir le dernier runnosphérien annoncé, j'ai attendu et du coup raté le rassemblement d'après course. Il faut dire qu'avec ce vent, ils ne devaient pas être à la fête... Nous avons tout de même refait la course avec Salvio et son lièvre Philippe autour d'une bonne pizza! Cela ne s'invente pas ;-)

Bref, ce fut une excellente journée, vivement le prochain marathon, et peut-être pas en tant que spéctateur!

PS : si d'aventure quelqu'un se reconnaissait dans une des galeries et voulaient le cliché en haute résolution, ne pas hésiter à laisser un commentaire ou un mail ( s e b [ a t ] r o m a i r e . f r).

8 commentaires:

  1. Une autre façon de vivre le marathon.
    Superbes photos ! J'adore les différentes expressions des visages.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était quelque chose en effet de voir les expressions des coureurs, et surtout de les voir se transformer lorsque j'arrivais par surprise pour les encourager!

      Supprimer
  2. Arggh, je savais depuis le départ que je partais trop vite...
    Dommage de t'avoir loupé au 41,5 - j'avais besoin d'un bon coup de booste. Mais mon épouse était là pour bien m'encourager.
    Tu as fait de superbes photos en tout cas, et te voir à cet endroit à dû encourager plus d'un membre de la Runnosphère. Merci pour eux!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai croisée au km 42, elle partait te rejoindre alors que moi j'allais au km 41. Dommage en effet mais tu ne semblais pas etre le plus en difficulté ;-)
      Bravo encore pour ta perf', c'est énorme!!!

      Supprimer
  3. J'aime bien que toi, Julien et Philippe vous vous été engage pour soutenir la runnosphere qui participait à ce marathon! Le photos plus belle, les encouragement plus chaleureux sont été le votre. Merci encore.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la "R" power! J'ai adoré vous encourager, bravo encore pour avoir tenu aussi bien jusqu'au bout envers et contre tous les soucis rencontrés!

      Supprimer
  4. Merci merci merci a toi
    On était en feu de détresse et tu nous a offert un réconfort incroyable Pour terminer les derniers hectomètres en beauté
    Vive toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour l'avoir vécu je sais à quel point ce que tu dis est vrai, d'où le choix de venir vous encourager sur la fin; Je suis heureux que cela vous ait apporté autant. Merci pour ton super comm ;-)

      Supprimer

Bonjour et merci de prendre le temps de laisser votre commentaire sur le blog, j'apprécie énormement! :-)

Visiteurs

Libellés

100km (1) 10km (12) 2012 (9) 2013 (22) 2014 (5) 20km (5) 20km.de.Paris (6) 24H (3) 25km (1) 50km (2) 5km (1) 70km (1) abandon (2) Belfort (1) blabla (16) bobo (15) bon.plan (1) Bretagne (2) cardio (9) chrono (13) coach (2) coin sympa (16) coin.sympa (2) Corrida (5) corse (2) coup de fatigue (7) course (35) crazy.jog (2) cross (1) défi (10) Ecotrail.de.Paris (5) enfant (1) entrainement (61) ETC (1) flash back (1) Foulée.Suresnoise (1) fractionné (3) galère (1) Garmin (1) Garmin.Triathlon.de.Paris (2) geek (5) gore-tex (1) GPS (4) half ironman (7) iPhone (3) ivresse (2) K-Swiss (1) Kalenji (1) Kinvara (1) Kiprun (1) livres (3) lunettes (2) marathon (7) marathon.de.Paris (10) marseille (1) matériel (31) minimalisme (5) Mizuno (2) météo (4) Natation (2) neige (3) New York (2) Normandie (1) nutrition (8) Paris (1) Paris-Versailles (2) photo (3) plan (11) podologie (8) PPG (3) PRP (3) randoween (1) recette (1) relais (1) reportage.photo (3) rhumming (3) running (108) runnosphere (35) récit (4) Saint Germain-en-Laye (3) Saintélyon (8) Salomon (1) Saturday Night Frontale (2) Saucony (1) science (3) semelles (1) semi.des.lions (2) semi.marathon (2) SNF (2) solidaire (2) Speedo (1) test (31) trail (23) tram'v (1) tri du roi (3) triathlon (33) TTT (1) ultra (1) urgence (3) USA (2) vacances (3) Vente.privée (1) Vente.privée bon.plan running Asics (1) Versailles (4) VFF (4) Vibram (4) VMA (2) voyage (1) VTT (7) vélo (4) Wahoo (2) WahooFitness (2) WTEK (1) Zoot (1) évènement (48)

Recherche

1&1